MISE EN PLACE DU CENTRE NATIONAL DE LA MUSIQUE (CNM)

21 MARS 2019

// CNM - CENTRE NATIONAL DE LA MUSIQUE //

LE CENTRE NATIONAL DE LA MUSIQUE, UN SOUTIEN POUR LA DIVERSITÉ MUSICALE, ET UN ACCOMPAGNEMENT DE TOUTES LES STRUCTURES MUSICALES

Le Syndicat National des Entrepreneurs de Spectacles (SNES)  a été convié ce matin au lancement du comité de pilotage du Centre National de la Musique (CNM) le jeudi 21 mars 2019 .
Cette réunion/conférence s'est déroulée en présence du ministre de la Culture, M. Franck Riester, des députés Émilie Cariou et Pascal Bois ainsi que de Catherine Ruggeri, inspectrice générale des affaires culturelles.
Le ministre a rappelé, en ouverture son attachement à la création de cet établissement.

Il a salué le travail accompli par M. Roch-Olivier Maistre, Mme Catherine Laugier et les députés Émilie Cariou et Pascal Bois.

Le ministre a rappelé la nécessité de mieux structurer le secteur musical, première pratique culturelle de France.

Le CNM réunira le spectacle vivant musical et la musique enregistrée. Le ministre a souligné que la distinction entre les 2 secteurs est de moins en moins opérante et que le CNM en est le témoignage.

Le CNM réunira les structures suivantes :

Le CNV, le Centre national de la chanson, des variétés et du jazz,
Le FCM, le Fonds pour la création musicale,
L’IRMA, le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles,

Le CNM sera ainsi un organisme fédérateur (la subvention du Bureau Export sera versée au CNM qui la reversera ensuite au Bureau Export).

Le comité de liaison qui sera mis en place travaillera tout au long de la période de préfiguration du CNM avec la DGMIC, la DGCA, les Dracs, les collectivités territoriales et les professionnels. Le député Pascal Bois déposera dès demain, à l'Assemblée nationale, un projet de loi pour la création du CNM.

L'étude de ce projet de loi débutera à l'Assemblée nationale, le 7 mai 2019.

L'entrée en application de la loi du CNM est prévue au 1er janvier 2020.

D'ici là et parallèlement est mis en place le comité de pilotage qui sera présidé par Mme Catherine Ruggeri, inspectrice générale des affaires culturelles. Ce comité associera le monde musical à la mise en place du CNM dans le cadre d'un comité élargi qui se réunira tous les 2 ou 3 mois. De plus, il sera instituée une plateforme d'information en direction de tous les professionnels de la musique de manière à orchestrer une concertation intelligente.

Les professionnels bénéficieront ainsi d'information sur la mise en place du CNM auquel ils pourront réagir. Il sera également mis en place un comité professionnel restreint "cheville ouvrière" du comité opérationnel, auquel participera, entre autre, Mr Romain Laleix (Secrétaire général du Bureau Export). Ce comité travaillera sur les chantiers prioritaires à savoir la préparation du projet de loi et la préparation du projet de loi de finances dans lequel seront fléchés les financements du futur CNM.

 Ce comité mettra en place également, la gouvernance, il établira les principes d'intervention du CNM et aura en charge les transferts des salariés des différents organismes intégrés dans le CNM.
Le CNM sera constitué sous forme d’EPIC (établissement public industriel et commercial).

Pour ce qui concerne les financements, il a été rappelé le principe d’une continuité des soutiens, le comité de pilotage aura également pour mission de suivre le chantier immobilier du futur CNM, les différents groupes de travail ad hoc, le groupe de travail sur les problématiques financières, le PLF et le cahier des charges du CNM sera également mis en place durant cette période.

Une séance de questions a fait suite à cette présentation. J’ai interrogé le ministre pour savoir si les reversements des aides et subventions seraient maintenues à l’identique dans le cadre du CNM.
Il m’a été répondu par le ministre, qu’il n’y avait pas de raison que les financements soient modifiés dans le cadre du CNM et a réaffirmé la continuité des modes d’intervention et de soutien du CNM.

J’ai également interrogé le ministre sur un autre sujet qui est cher à certains d’entre vous, il s'agit du soutien pour les professionnels particulièrement touchés par le mouvement social des gilets jaunes, notamment dans le cadre du fonds d’intervention pour la sécurité des sites et des manifestations culturels qui vient d’être mis en place et dont vous nous avons informé il y a 2 jours.
Le ministre n’a pas formulé de réponse précise à cette question celle-ci n'étant pas encore tranchée.

CONTACT
Philipe CHAPELON, délégué général
01 42 97 98 99 / syndicat@spectacle-snes.org

LES LETTRES D'INFORMATION DÉJÀ PUBLIEÉES SUR LE SUJET :

Communiqué de presse // LE CNM, UN SOUTIEN POUR LA DIVERSITÉ MUSICALE, ET UN ACCOMPAGNEMENT DE TOUTES LES STRUCTURES MUSICALES
LI 2019/13 - Annonce du lancement du comité de pilotage du Centre National de la Musique (CNM)
- LI 2018/77 - Communiqué de presse de TPLM pour le Centre National de la Musique en 2019
LI 2018/55 - Préfiguration du Centre National de la Musique / Contribution du SNES
LI 2018/50 - NOUVELLE DATE - Réunion préfiguration Centre National de la Musique
Communiqué de presse // CENTRE NATIONAL DE LA MUSIQUE UN ÉLAN POUR TOUS LES ACTEURS DE LA FILIÈRE MUSICALE